Matin LIbre – Révolution dans les Tics au Bénin : Isocel lance Isospot, l’internet nomade

Le fournisseur d’accès à l’internet, Isocel, met sur le marché béninois une nouvelle offre. Il s’agit d’Isospot, le plus grand réseau Wi-Fi de Cotonou. La phase pilote du projet a été lancée officiellement jeudi 26 novembre 2015 à Fidjrossè (Cotonou).

Isospot, le tout nouveau produit d’Isocel est désormais disponible. Les internautes de Fidjrossè (Cotonou) y ont accès depuis hier. C’est un produit conçu pour faciliter l’accès à l’internet en Wi-Fi. Mais dans le cadre de la phase pilote, la première zone couverte par le réseau Isospot se limitera à Fidjrossè où près de 300 foyers pourront tester ce produit pendant une période prédéterminée. «Ce jour est un grand jour pour Isocel… mais nous sommes encore loin d’avoir atteint les objectifs», a laissé entendre le Directeur général d’Isocel, Robert Aouad lors de la cérémonie de lancement. Il a exprimé ses gratuites surtout à la Sbee, laquelle en permettant le partage de ses infrastructures, et en fournissant de l’énergie, a joué un rôle primordial dans la réussite de l’initiative.

L’arrivée du câble sous-marin ACE au Bénin en 2015, a souligné Robert Aouad, reste une avancée majeure qui a permis à Isocel d’acquérir de grandes capacités en bande passante internationale afin d’offrir progressivement aux populations l’opportunité d’une connexion à haut débit et sécurisée. « Dans 9 mois, nous passerons d’une capacité estimée aujourd’hui à 310 mégabits à une capacité de 25 000 mégabits », a-t-il annoncé. Une évolution qui devrait permettre à Isocel de réduire ses prix de vente de manière drastique et d’atteindre toutes les couches sociales notamment celle à revenus moyens. Robert Aouad a pris devant l’assistance hier l’engagement de poursuivre l’extension de la phase pilote par un vaste plan d’investissement qui vise à procurer aux populations un service d’accès à l’information.

«Isospot : le Bénin nouveau », selon Lionel Zinsou

«Vous accomplissez quelque chose qui me parait très symbolique du Bénin nouveau. C’est une expérience unique où on aura la possibilité dans un espace donné d’accéder à travers le wi-Fi à des connexions de très bonne qualité», a fait remarquer le Premier ministre ce jeudi aux responsables d’Isocel. Selon lui, si on veut une économie numérique qui soit créatrice d’emplois, et qui apporte des bénéfices à toutes les entreprises, c’est l’initiative privée qui doit être au premier rang. «Isocèle sert déjà depuis plusieurs années la preuve de cette dynamique privée qui s’inscrit dans les politiques publiques du numérique qui sont en train d’être de plus en plus complexes. Et Isospot de Cotonou, c’est une bonne occasion de célébration», a précisé Lionel Zinsou. Au Directeur de cabinet du ministre de la Communication, Salomon Odjo de marteler : « A travers ce projet, Isocel démocratise l’internet… Il rapproche l’accès à l’internet par une connexion haut débit et à un coût à la portée de toutes les bourses».

Isospot, un produit innovant

Le produit dévoilé ce jeudi, est destiné à tous les internautes qui détiennent un compte client Isocel et qui souhaitent accéder à internet depuis n’importe quel smartphone, tablette ou laptop disposant du Wi-Fi. Pour rendre disponible la connexion, une centaine de micro-stations ou hotspots sont installés sur les poteaux électriques tous les cinquante mètres environ. Ils créent un réseau d’accès de proximité dans une zone de couverture de plusieurs kilomètres carrés. Pour bénéficier de ce service, il faut détenir un compte Isocel, être présent dans la zone de couverture Isospot, se connecter au réseau Isospot identifié par le Wi-Fi de son terminal, se connecter à son compte client depuis la plateforme Isocel et choisir enfin un forfait. Il faut noter qu’il existe 3 types de forfait Isospot : forfait horaire de 100 F, forfait journalier de 500 F et forfait hebdomadaire de 2000 F.

http://matinlibre.com/index.php/component/k2/item/4990-isocel-lance-isospot-linternet-nomade