ISOCEL à l’African Internet Summit – AIS- 2015 à Tunis

« J’ai prit conscience de l’engagement que chacun doit avoir pour contribuer au développement de l’Internet en Afrique. » Ornella GANPKA, Ingénieure au Centre des Opérations du Réseau (NOC) à ISOCEL.

« Être leader en matière de fourniture d’accès à Internet et transmission de données est une grande responsabilité. Le réseau doit être fiable et contrôlé en permanence de la base jusqu’aux locaux du client. … Les équipes d’ingénieurs et de développeurs sont régulièrement formées pour une mise à jour permanente de leurs compétences » Laissait entendre le Directeur Systèmes et Réseau d’ISOCEL, Joey Esquibal dans le film institutionnel diffusé à la Soirée Corporate le 20 juin dernier.

En effet, African Internet Summit est un événement annuel qui attire des instructeurs de renommée internationale, des experts et des conférenciers pour partager les dernières innovations et les meilleures pratiques dans l’industrie de l’Internet. C’est aussi l’endroit où les institutions techniques africaines telles que AfNOG, AfriNIC et autres se rencontrent. La présence d’ISOCEL à ce Sommet de l’Internet Africain dénote de son désir d’être constamment au fait des évolutions du secteur et de l’ingénierie IP d’une part, et son choix de maintenir au plus haut niveau, les compétences de ses équipes, tout cela dans le but final de la satisfaction du client.

C’est donc accompagné de sa collègue Ornella Gankpa, Ingénieure au Centre des Opérations du Réseau (NOC), que Hospice Arouna, Développeur Système à ISOCEL (qui avait été retenu par l’Icann52 il y a quelques mois) participe, cette fois-ci, au Sommet de l’AIS 2015 à Tunis pour représenter ISOCEL.

Mlle Ornella Gankpa partage son expérience avec l’équipe de ISOnews.
« African Internet Summit(AIS) est l’un des événements les plus importants de la communauté Internet en Afrique. Cet événement est organisé par deux entités Afnog (African Network Operators Group) et Afrinic (African Network Information Center). AIS rassemble les acteurs importants de l’écosystème Internet africain (politique, technique, social, etc.). Cette conférence se déroule sur deux semaines. La première semaine étant consacrée aux différentes formations techniques pour les ingénieurs et la deuxième aux conférences et plénières de l’Afrinic.

Mon collègue Alfred Arouna et moi avons étés sélectionnés pour participer à la 22ème édition de ce sommet qui s’est tenu en Tunisie. Nous y étions dans le cadre de la formation sur les réseaux évolutifs et aussi pour représenter ISOCEL, en tant que membre de l’Afrinic, dans le cadre de la réunion des membres de cet organisme panafricain.
Pour ma part, ce fut une expérience très enrichissante. Elle m’a permis de mieux appréhender les défis d’un réseau de l’envergure d’un opérateur et fournisseur de services d’accès tel que ISOCEL. J’ai aussi fait la connaissance de nombreux acteurs importants. Au delà des aspects techniques, j’ai aussi pris conscience de l’engagement que chacun doit avoir pour contribuer au développement de l’Internet en Afrique.

Un moment particulier pour moi a été la réunion des membres. Ce fut l’occasion de découvrir que les politiques de gestion étaient aussi importantes que les aspects techniques.
La suite … ? D’abord la poursuite des activités en cours pour la mise en place d’un point d’échange Internet (IXP) au Bénin, dont ISOCEL est un membre fondateur. Nous avons aussi l’ambition d’amorcer l’implémentation de l’IPv6 au sein de notre réseau afin d’offrir toujours le meilleur des services.

 

©Isonews, juillet 2015