Amélioration de l’accès à internet : Le Bénin en route pour un second câble sous-marin

Le Bénin se prépare à accueillir un nouveau câble sous marin en vue d’un accès fiable à internet. Cette seconde infrastructure permettra d’assurer la continuité du service en cas d’incident sur l’infrastructure existante qu’est le Sat 3. Les équipements techniques de la station devant assurer la transmission des câbles aux réseaux d’accès à internet ont été visités hier, lundi 12 janvier 2015, par le ministre de la Communication, Jean Gbéto Dansou.

D’un coût total de 25 millions de dollars, cette infrastructure est en train de voir le jour grâce à l’action concertée de 7 fournisseurs d’accès à internet et a une capacité initiale de 5 gigabits. Il s’agit entre autres de Oti Sa, Universalis Sa, Eit Sa, Isocel Sa et bien d’autres. Pour le Président du Groupement d’intérêt économique Gie Robert Aouad, cette infrastructure permettra non seulement d’améliorer la capacité interne, mais aussi permettre aux pays de l’hinterland comme le Niger, le Togo, le Burkina Faso et même le nord Togo de bénéficier de la connexion du Bénin. « Ceci fera du Bénin un Hub sous-régional et une plaque tournante d’interconnectivité », a-t-il fait savoir. Après la première étape qui consiste à mettre en place l’infrastructure, il faudra ensuite, selon Robert Aouad, investir dans les réseaux d’accès pour acheminer ces capacités jusqu’aux populations. Le ministre de la Communication a salué la qualité du travail. Il a annoncé une rencontre avec tous les opérateurs pour voir ensemble la formule idéale pour une disponibilité permanente de l’internet. La phase des configurations et des tests sur les équipements est en cours avant l’arrivée du bateau câblier prévu pour le 24 février 2015.

Le matinal: http://www.actubenin.com/?Amelioration-de-l-acces-a-internet-53470