24h au Bénin – L’enfance malheureuse préoccupe le personnel d’ISOCEL

Le samedi 28 janvier 2017, l’orphelinat St Gérard de Koutongbé à Porto-Novo a reçu des visiteurs pas comme les autres. Il s’agit du personnel d’ISOCEL Télécom. Avec les mains chargées de présents, ces braves hommes et femmes sont venus s’enquérir des conditions de vie dans ce centre d’accueil.

Deux berceaux localement réalisés, des dizaines de packs de couches jetables, des chaises pour enfants, des parquets de sucre, des cartons de pâtes alimentaires, des sacs de riz, des boites de farine instantanée, des vêtements et autres, voilà le don que le personnel d’ISOCEL a apporté à l’orphelinat St Gérard de Koutongbé. Le geste, il est symbolique et témoigne de l’attachement que les généreux donateurs ont pour l’enfance malheureuse. Selon la chef de file de la délégation, il s’agit de soutenir les familles qui ont recueilli ces mômes abandonnés, pour la plupart, au lendemain de leur naissance. « Nous sommes venus apporter à ces enfants quelques vivres et des produits de toilettes. C’est pour leur témoigner notre affection et leur rappeler qu’ils ne sont pas seuls. C’est quelque chose que nous avons commencé par faire depuis l’année dernière. Au départ, c’étaient quelques-uns de nos employés qui ont eu l’ide d’aller aider les orphelins, ceux qui n’ont pas de parents ni de quoi vivre. Après, ça s’est généralisé à tout le groupe.

 

ISOCEL aussi s’est associée à cette action pour encourager les sœurs qui prennent soin de ces orphelins », a déclaré Tiefflied YAYI, la Directrice commerciale. Appréciant l’accueil qui leur a été réservé, elle a fait savoir que l’ambiance était conviviale. « Nous avons été bien accueillis. Les sœurs et les enfants étaient très contents. Il y a des enfants qui s’étaient naturellement accrochés à nous. D’autres sont restés un peu à l’écart, par méfiance. Ce qui est normal. Les sœurs nous ont demandés de revenir souvent, même si nous n’avons rien à leur donner. Cette seule présence leur permettra de savoir qu’ils y a des pères et mères à l’extérieur qui se préoccupent d’eux. Nous avons pris acte de cela et promis que durant l’année nous allons faire un tour par ici », a-t-elle indiqué. Débordante de joie, la directrice de l’orphelinat St Gérard de Koutongbé, a remercié ces personnes de bonne volonté.

 

Selon elle, le personnel d’ISOCEL a vu juste en partant ces produits. « Dans le lot des dons, j’ai trouvé certaines choses qui sont très importantes. Ce sont les couches et le lait. Sans ça le travail n’évolue pas. Avec les berceaux, c’est la providence qui est à l’œuvre. Ça nous manque pour les nouveau-né », a fait savoir la sœur Rachel AMOUSSOU. Présentant le centre à ses hôtes, elle a fait savoir qu’il est créé en 2007 par la sœur Raphaela SAVAREZ.

Au total, 35 enfants de zéro à neuf ans y séjournent.


Des personnes de bonne volonté qui souhaiteraient contribuer à l’édification de ces enfants peuvent appeler le 97 82 51 19.

 

Source : 24 HEURES au Bénin